SUIVI DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT

SUIVI DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT.pdf

 

INTRODUCTION

 

L’appellation, « Objectifs de Développement Durable (ODD) », renvoie à dix-sept objectifs, établis par les États membres des Nations unies, qui sont à réaliser dans l’Agenda 2015-2030. Cet agenda a été adopté par l’ONU en septembre 2015 après deux ans de consultations entre les gouvernements et les organisations de la société civile. Pour chaque ODD, sont définies des cibles à atteindre à l’horizon 2030.

Parmi ces 17 ODD, adoptés sous le slogan, « pour changer le mondes », les ODD 4 et 5 (cf. Annexe 4) constituent des leviers importants pour un développement harmonieux et équitable.

L’ODD 4, « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie [1]» se réfère au principe selon lequel, accéder à une éducation de qualité est le fondement même de toute volonté d’améliorer la vie des gens et de leur assurer un bien-être durable.

Au plan international, des progrès majeurs ont été accomplis dans l’amélioration de l’accès à l’éducation et à l’accroissement des taux de scolarisation à tous les niveaux, en particulier pour les filles. L’acquisition des connaissances de base a progressé de façon spectaculaire, mais il convient de redoubler d’efforts pour avancer encore plus vite sur la voie de la réalisation de l’objectif d’atteindre l’accès équitable et universel. Ainsi, le monde est en passe de réaliser l’égalité entre filles et garçons dans l’enseignement primaire, mais peu de pays ont atteint cette cible dans tous les ordres d’enseignement.

Aussi, dans un souci d’équité, l’ONU recommande de construire des établissements scolaires qui soient adaptés aux enfants, aux personnes handicapées et aux deux sexes ou adapter les établissements existants à cette fin et fournir à tous un cadre d’apprentissage sûr, non violent, inclusif et efficace.

L’égalité entre les sexes ou autrement dit : «parvenir à l’égalité des sexes en autonomisant les femmes et les filles », c’estl’ODD5. Il est fortement corrélé au précédent. Selon le site officiel de l’ONU, des progrès ont été accomplis dans le monde entier en matière d’égalité des sexes dans le cadre de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (notamment l’égalité d’accès à l’enseignement primaire pour les filles et les garçons), mais les femmes et les filles continuent de pâtir de discrimination et de violences dans toutes les régions du monde.

A l’instar des autres pays du monde, La RIM a souscrit à l’Agenda 2030 des nations unies et a adopté une Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP) pour la période 2016-2030 dont la première étape 2016/2020 comporte 15 chantiers stratégiques et 59 interventions prioritaires (réformes, projets et activités).. Cette stratégie s’appuiera sur trois leviers de développement durables :i) Assurer une croissance forte, durable et inclusive, ii) Promouvoir le capital humain et l’accès aux services de base et iii) assurer la bonne gouvernance dans toutes ses dimensions. Les ODD 4 et 5 dont le suivi de réalisation est l’objet du présent rapport, sont inscrits dans le levier 2 de cette stratégie.

La Coalition des Organisations Mauritaniennes pour l’Education souhaite être capables de suivre l’évolution des ODD 4 et 5 dans le temps afin d’évaluer les progrès, d’identifier les priorités, de déterminer les points faibles lors de leur mise en œuvre et de garder le cap en termes d’objectifs, liés à sa mission comme OSC pionnière. A l’issue de cette étude, elle pourra renforcer ses capacités institutionnelles et opérationnelles, en tant que partenaire au développement, à élaborer des plans de suivi et d’évaluation à courts, moyens et longs termes, d’ici à décembre 2018.

Ainsi ce rapport suivi s’articulera en quatre parties : i) le contexte et argumentaire de l’étude dans deux dimensions, générale et spécifique, ii) les engagements de la RIM par rapport aux ODD 4 et 5 à travers la SCAPP, iii) l’état des lieux des secteurs impliqués dans la réalisation des ODD ciblés dans les wilayas du Guidimagha, de l’Adrar et Nouakchott sud et iv)la proposition d’une feuille de route de suivi-évaluation destinée à accompagner la mise en œuvre du premier plan prioritaire 2016-2020de la SCAPP.

 

Lire le document complet ici : SUIVI DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT MAURITANIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *